Points Maison: Gryffondor 79 - Poufsouffle 51 - Serdaigle 32 - Serpentard 19
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bonjour, nous avons le regret de vous annoncer que le forum est fermé. Nul ne sait s'il reprendra. Excusez-nous pour la gêne occasionnée.

"Do you hear the people sing ?" | Stephen Enjolras

 :: Personae :: Registre magique :: Admis :: Gryffondor Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Stephen Enjolras
Curly One Gryffondor
avatar
Messages : 154
Date d'inscription : 27/12/2016
Localisation : Reading somewhere...
Mar 27 Déc - 21:35
Stephen Enjolras
ft. Aaron Tveit

Âge : 26 Ans
Sexe : Masculin
Orientation sexuelle : Homosexuel
Nationalité : Française
Langues parlées : Français et Anglais
Race : Humain
Sang : Né-Moldu
Familier : Un Sacré de Birmanie roux femelle nommée Marianne
Maison : A voir au Staff
Métier : Etudiant Troisième Année
Baguette : En frêne avec un poil de Womatou, 28 cm et flexible
Patronus : Lion
Caractère

Stephen Enjolras est une personne haute en couleurs et facilement reconnaissable. Je veux dire, qui n'a jamais entendu parler d'Enjolras ? Autant admiré que détesté, homme de parole tout autant que d'action, il est un paradoxe à lui tout seul. Commençons par les choses facilement repérables.

Stephen est d'un naturel brave. Il n'a pas peur de défier l'inconnu ou le défendu, ni même les supérieurs ou les méchants. D'une honnêteté remarquable, s'apparentant parfois plus à de la franchise pure et dure, le jeune homme dit tout haut ce qu'il pense lorsque cela lui chante. Son caractère vif fait de lui quelqu'un qui agit vite, parfois au détriment de la qualité. Il n'aime pas quand ça traîne, quand ça hésite. Un brin diplomate, le sorcier sait défendre son point de vue, essuyer les critiques et les remarques. Les mots ne lui font pas peur, puisqu'il s'amuse même à les utiliser, mais uniquement pour se protéger. En effet, Enjolras n'est pas du genre belliqueux et agressif. Le blond ne cherche jamais la bagarre, sauf cas particuliers. Prônant la paix avant tout, ce n'est pas pour autant qu'il se laisse marcher sur les pieds. Le bel homme a des armes et connaît leur limite, mais sait en user à son avantage. D'ailleurs, si les mots, il gère, il en va de même avec la magie. Sans être d'un talent exceptionnel, les combats, ça le connaît. Lorsqu'il est bien concentré, il peut être un adversaire qui a du fil à retordre.

Il faut savoir que Stephen est avant tout quelqu'un de fraternel. Lorsqu'il voit une personne en difficulté, il fera son possible pour l'assister. De même, c'est un homme juste et droit qui ne s'attaque pas au plus faible. Cela va à l'encontre de ses principes, qui sont évidemment d'être un être juste et bon. Fier défenseur de la veuve et de l'orphelin, ce sorcier au grand coeur ne laisse jamais personne ni dans la détresse, ni derrière lui. Enjolras préfère s'assurer que tout le monde va bien que de se préoccuper de lui-même, et c'est ici qu'on arrive au point fort, mais aussi décrié qui caractérise largement le blond : Stephen est charismatique et c'est un leader-né. Doté d'un bon sang-froid et d'une intelligence et réflexion impressionnantes, cet esprit aiguisé sait prendre des décisions, agir en conséquence, et assumer ses actes. Nul ne peut reprocher sa loyauté, ni son altruisme envers les autres. Enfin si, certaines langues acerbes pourraient remettre en cause cette dernière partie, après tout, un chef de ce nom ne doit-il pas conserver une image imposante et respectable, au lieu de s'occuper des petits problèmes ?

A cette question, Enjolras vous répondra avec un large sourire. Non, il ne cherche pas à se moquer de vous, c'est juste que vous le connaissez mal. Le jeune homme ne prétendra jamais être parfait, et encore moins que ses choix le seront. Pourtant, c'est comme cela qu'il désire être, non pas un tyran sans coeur, mais quelqu'un qui, certes, n'a pas vraiment l'étoffe d'un héros attendu pour faire bouger les choses. Beaucoup vous diront que cette preuve de faiblesse ne fait pas de lui un véritable meneur. Ils ont sûrement raison, mais est-ce pour autant que Stephen changera quelque chose ? Eh bien non, c'est vrai qu'il tient compte des avis qu'on lui soumet. Mais cet homme fier et borné croit en ses convictions, et pense être juste et honorable sur beaucoup de points. Malgré tout, le sorcier cherche à s'améliorer, c'est pour cela que c'est une personne très ouverte d'esprit et tolérante. Seuls ceux qui ne veulent que du mal ne sont pas acceptés par le blond. Le mal tient, parlons-en.

Ces personnes qui aiment causer du tort à autrui, Stephen les exècre. Pour lui, même si il croit en une possible repêche et remise dans le droit chemin, il va sans dire que pour les autres qui ne font pas d'effort pour devenir meilleur, Enjolras ne fera pas d'effort non plus pour y mettre du sien. Les concernés principaux seront les élèves de Serpentard, forcément, mais pas que. Le dialogue aura très certainement du mal à prendre, tout comme la création de lien. Si au début le jeune homme veut bien laisser une chance à la personne en face de lui, il ne faut pas non plus attendre un miracle. Mais c'est quelqu'un de patient et de quelque peu utopique. Enjolras aime à croire que tout le monde peut se racheter, et c'est ce côté un brin naïf que certains lui reprochent également. C'est pourtant avec cette attitude de pardon et d'espoir que le jeune homme a su attirer du monde dans son camp.

Les plus réalistes, souvent les mieux lotis et placés l'abhorrent, tandis que les plus idéalistes, souvent les plus démunis l'admirent. Peu importe votre opinion, Enjolras ne laisse personne indifférent, et c'est pourquoi il est assez renommé dans Poudlard. Maintenant, si nous nous attaquons à la partie un peu plus sombre du jeune homme, on pourrait découvrir des choses assez surprenantes.

On avait déjà abordé légèrement ses défauts en signalant sa franchise qui frôle parfois le manque de tact, mais ce n'est pas tout. Outre les êtres méchants, il est également quelque chose que Stephen ne peut pas accepter : L'oppression, l'abus de l'autorité et de la hiérarchie. Certes, en tant qu'élève, le sorcier se doit de respecter son aîné, mais lorsque celui-ci abuse de ses pouvoirs conférés par son statut supérieur, le blond ne peut pas cautionner une telle chose. Fervent défenseur de la liberté et de l'égalité, Enjolras n'a pas peur se dresser face à la tyrannie. Cela lui apporte forcément des réprimandes et punitions, voire même une menace de renvoi de Poudlard, mais c'est plus fort que lui. Sous prétexte de leur classe, ils pourraient faire comme ils le souhaiteraient, et ça c'est hors-de-question pour ce jeune homme. Enjolras ne peut décemment pas rester les bras croisés quand quelqu'un tente de supprimer des libertés ou faire taire les faibles. Il y a également ceux qui enfreignent les règles pour une noble cause, et qui doivent répondre de leur acte. Là-aussi, Enjolras ne peut cautionner. On peut donc dire que cet élève rebelle n'est pas très apprécié de certains professeurs ou de ceux qui veulent faire respecter une loi impartiale.

Son côté flambant révolutionnaire doit souvent être canalisé pour ne pas faire des ravages. Mais malgré sa personnalité sociale et amicale, malgré le fait qu'Enjolras est sympathique et drôle, qu'il aime avoir des amis, à certains moments, il préférerait être seul. Oui, un peu solitaire dans l'âme, ce jeune homme aime bien prendre des pauses et se ressourcer calmement. Têtu, lorsque quelque chose lui tient à coeur, le blond va jusqu'au bout des choses sans forcément tenir compte des dangers qu'il peut rencontrer. On peut dénoter également son côté un peu superficiel. En effet, Stephen est quelqu'un d'agréable à l'oeil, et il le sait. Il n'hésite pas à faire des beaux regards aux autres, mais surtout à ceux qui appartiennent au même genre que lui. Enjolras est homosexuel et ne le cache pas, il s'assume comme il accepte les remarques. Le blond aime bien être vu et regardé, et n'est pas peu fier de l'effet qu'il produit sur son entourage.

Enjolras est d'origine Française, et n'aime pas qu'on s'en prenne à son pays natal. Certes, actuellement ce n'est pas vraiment l'un des meilleurs pays, il possède plein de défauts c'est vrai, mais le troisième année en est fier, tout particulièrement de sa riche histoire. En parlant d'histoire, cette matière passionne énormément le jeune homme, mais que en ce qui concerne le monde des Moldus. C'est pour ceci que le sorcier a choisi l'option 'Etude des Moldus'. Il y a également l'option 'Soin aux créatures' qui a attiré le blond, essentiellement pour apprendre à mieux s'occuper de son familier et découvrir de nouvelles créatures. Car il ne faut pas croire qu'Enjolras n'est pas un bosseur. Studieux, il sait qu'il doit se maintenir à niveau, parce que malheureusement, il y a certaines matières où l'élève pêche. Mais il essaye de faire de son mieux, même si ce n'est pas toujours plaisant.

Pour ce qui est de sa famille, ce qui est notable de voir, c'est que un de ses ancêtres était un révolutionnaire connu dans les années 1800. Stephen en est très fier, mais il y a autre chose dont il est digne d'assumer. Normalement, personne ne le sait encore (à part ceux à qui il fallait renseigner cette information pour entrer à Poudlard), mais Enjolras est un Né-Moldu. Plutôt étrange d'aimer cet héritage, extrêmement méprisé par les sorciers ? Mais c'est parce qu'Enjolras vit sans complexe, et surtout il vit libre. Libre d'aimer ses parents Moldus, libre de pouvoir être un sorcier. Et justement, cela fait partie de ses objectifs dans le futur : Devenir un sorcier de renom et prouver que le Né-Moldu sont aussi compétents que les autres.

Si vous voulez tout savoir, Enjolras est un grand amateur de lecture, et surtout de la littérature. Dans des moments de calme, le blond sort un de ses livres et se laisse divaguer dans l'histoire. Cela lui inspire des univers et des aventures qu'il couche parfois sur le papier, mais personne n'est vraiment au courant. C'est comme qui dirait son petit secret ! Ah, et il aime chanter aussi. Un double secret !

Si tout les aspects du jeune homme ont été abordés ici, il va sans dire que de nouer des liens d'amitié, de rivalité ou d'amour vous mènera forcément à découvrir encore plus de ce qu'est Stephen Enjolras.

Ah, j'ai failli oublié. Depuis peu, Stephen a découvert ce sport formidable qu'est le Quidditch. Il a pour projet de rejoindre une des équipes et de jouer. Et même si il ne sait pas encore quel poste il occupera, ni même si il sera pris, le blond n'a qu'une hâte : Concourir à son premier match. Par contre, il se pourrait que les choses telles qu'on les connait changent un petit peu, juste un tout petit peu. A suivre avec attention lorsqu'il jouera…

Physique

Ce qu'on remarque au premier coup d'oeil, c'est à quel point Enjolras est beau gosse quand même. Sans pour autant être musclé ou maigre, grand ou petit, on peut dire que cet homme-là est dans la moyenne tout ce qu'il y a de plus moyenne. Ce qui fait son charme, tout le monde vous le dira, ce sont ses cheveux couleur orge frisottant comme les moutons. Parfois suivant la luminosité, on pourrait les voir châtains, mais se serait s'y méprendre. Non, tout ce qu'il y a de plus blond. Couvrant sobrement toute sa tête, cette bataille acharnée prend fin au plus bas de son cou. C'est pas qu'il n'y fait pas attention, oh non. C'est plutôt que Stephen préfère les laisser en liberté, au gré de l'environnement.

Ses yeux bleus pâles sont vraiment admirables, il est compliqué de s'en détaché ne serait-ce qu'un instant. Ses traits sont matures et son visage a mûri, pour autant son air reste tendre, un brin candide. Par contre lorsque le blond s'énerve, sa tête peut faire peur à ceux qui ne sont pas habitués, heureusement que ça n'arrive que rarement. Ses mains et sa peau blanches sont douces au toucher, comme si elles n'avaient jamais connu les déboires de la vie. Son sourire étincelant touche en plein coeur si tant est bien que la personne soit réceptive. Parfois, Enjolras laisse la barbe lui pousser quand l'envie lui prend.

Au-delà de l'uniforme obligatoire, qui consiste en la robe de sorcier serti de l'écusson qui convient, le jeune homme aime revêtir des habits avec un certain chic, cravate, chemise blanche etc. En particulier, une veste rouge qu'il hérite de ses ancêtres révolutionnaires. Mais ce qui est le plus important à ses yeux, c'est sa cocarde tricolore. Souvenir d'un passé tumultueux, autant pour son pays que pour sa famille, Enjolras ne s'en sépare jamais. Un peu frileux sur les bords, Stephen apprécie de porter une écharpe ou bien des gants. Il faut dire que la météo en Grande-Bretagne n'est pas l'une des plus clémentes...


Histoire

L'histoire de Stephen Enjolras débute par sa naissance. Né chez un couple de deux Moldus, à Paris, le petit garçon était quasiment destiné à une vie ordinaire. Sans pour autant être riche, la famille vivait plutôt bien. Les parents ont pu pourvoir une éducation digne de ce nom à leur fils en l'envoyant dans une école privée très tôt. Il voulait le meilleur pour cet enfant.

Si dans sa jeunesse, Stephen était quelqu'un de docile et calme, qui faisait tout ce qu'on lui demandait, bientôt il n'en fut plus ainsi. A son adolescence, le jeune homme commençait à avoir du caractère, et surtout il avait un penchant pour sortir avec des amis le soir au lieu d'étudier pour son école prestigieuse. Le blond mentait donc à ses parents pour pouvoir être tranquille, jusqu'au jour où, non loin de ses dix-huit ans, le domicile reçut une menace de renvoi.

Apparemment, ses résultats auraient tous chuté de manière drastique, et son comportement immature aurait fait quelques dégâts au sein de l'établissement. Cela ne rata pas une fois que Enjolras retourna chez lui. S'ensuivit une réprimande sévère, puis une dispute qui tourna même à la bagarre. Enjolras revendiquait sa liberté et haïssait ses parents pour l'avoir bridé tout au long de sa vie. Son père aurait alors commis l'irréparable.

Et c'est à cet instant que le premier soupçon de magie s'activa dans l'être de Stephen. Une petite flamme, ni plus ni moins. Heureusement, plus de peur que de mal, enfin pas pour tout le monde. Si seul la chemise de papa sentait le roussi, les parents étaient totalement horrifiés et désemparés. Ils chassèrent violemment le fils de la maison, qui lui était confus et perdu. Personne ne savait ce qui venait de se passer, mais les trois savaient qu'ils n'allaient pas se revoir de sitôt.

Stephen se retrouvait à présent seul et sans moyen. Il rendit visite à l'un de ses amis qui accepta de l'héberger. Le blond mentit en partie, racontant que lui et ses parents avaient eu un gros conflit, et qu'il avait préféré partir pour arranger les choses. En attendant de calmer le jeu, il tenait à aider son hôte à la maison, puis quand il fut en âge de travailler, son ami l'embaucha dans son commerce. Il le payait peu, mais assurait ses repas, son logement et sa santé.

Plusieurs années passèrent sans que la situation ne changea d'un pouce, jusqu'au jour où quelqu'un rendit visite à Enjolras. Il se présentait comme un sorcier et venait le chercher pour l'emmener dans le monde magique. Il lui fallu tout expliquer et convaincre le blond que l'un de ses ancêtre était un sorcier. En se replongeant dans l'arbre généalogique, les deux découvrirent que c'était la femme d'un révolutionnaire de l'insurrection de 1832 qui était de nature magique. Cette découverte passionna immédiatement Enjolras qui voulut en savoir plus.

L'inconnu lui proposa alors de se rendre dans le monde magique et d'intégrer une école de magie. L'idée cependant n'accrocha pas le jeune homme, qui désirait seulement apprendre la partie historique, et qui avait en réalité un peu peur de cette notion toute nouvelle pour lui qu'est la magie. De plus, son expérience passé avec une école n'avait pas arrangé les choses.

L'autre réussit pourtant à le convaincre qu'il pourrait toujours revenir plus tard. La curiosité était plus forte de toute façon, et ce serait un bon moyen de couper court avec ses parents. Enjolras tenait tout de même à leur faire ses adieux. Bien sûr, il ne dirait rien à propos de la magie, prétextant plutôt partir à l'étranger. Lorsque la famille avait fini par se réunir, beaucoup de larmes furent versées. Ils étaient désolés d'avoir chassé leur fils, et lui était désolé d'avoir agi ainsi.

Finalement, lorsqu'ils se dirent au revoir l'un et l'autre, les parents offrirent à Stephen un dernier cadeau. Il s'agissait d'un Sacré de Birmanie roux qui allait l'accompagner, mais aussi de l'héritage d'un ancêtre. La veste rouge et la cocarde tricolore qui appartenaient à un révolutionnaire. Après quelques recherches, Enjolras découvrit qu'il s'agissait de l'héritage du même homme qui avait épouser une sorcière. Cette coïncidence renforça la curiosité du jeune homme, et c'était une toute nouvelle vie qui allait commencer pour Enjolras.

Lui et son guide se rendirent en Ecosse et empruntèrent la soi-disant célèbre voie 9 3/4. Le voyage ne fut pas des plus reposant, mais le jeune homme en avait alors profité pour en apprendre plus à propos de ce monde. Enjolras arriva alors à l'école de Poudlard. La rentrée était là. On lui avait fait passer des tests pour connaître son niveau et il avait pu choisir ses options et sa baguette. Ne restait plus que la fameuse Maison…

Un peu de vous

Pseudo : Jeremcroûte, EnjolRAS et whatever !
Âge : 15 Croûte de pain au compteur !
Code : Revolution me pls ~♥
Comment as-tu trouvé le forum ? : Lalala, I can't hear you until it's about revolution !

Revenir en haut Aller en bas
Choixpeau
PNJ ultime
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 17/12/2016
Localisation : Sur ta tête !
Mar 27 Déc - 22:06

Bienvenue à Poudlard !

Tu es un Gryffondor ! Courageux et vaillant, tu montreras l'exemple aux autres !


COMPETENCES:


-Vol en balai: ACQUIS

-Transplanage: En faire la demande

-Botanique: Mauvais

-Astronomie: Débutant

-Défense contre les forces du mal: Débutant

-Histoire de la magie: Débutant

-Métamorphose: Mauvais

-Potions: Mauvais

-Sortilèges: Intermédiaire



OPTIONS:


-Soins aux créatures: Débutant

-Arithmancie: NA

-Divination: NA

-Etude des Moldus: Intermédiaire

-Etude de Runes: NA


SORTS CONNUS:

-Obligatoires: Accio (I), Alohomora (I), Enervatum (I), Flipendo (I), Immobulus (I), Lumos (I), Nox (I), Wingardium Leviosa (I).

-Spécifiques: Aqua Eructo (I), Carpe Retractum (I), Descendo (I), Reparo (I)


(c) Cruelly pour Never Utopia.

Revenir en haut Aller en bas
Elliot Scamander
Poufsouffle Roux
avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 20
Localisation : Do you need me ?
Mar 27 Déc - 22:23
Welcome dear curly one ! *blush*

Tu es donc validé, je viens juste ajouter que tu fais gagner 5pts à Gryffondor puisque tu es trop bg avec tes mèches blondes tu as laissé le staff déterminer ta Maison.


Nice job !

_________________
"It was open ?" "Just a smidge..."


Elliot has troubles in #e0a982 | Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Stephen Enjolras
Curly One Gryffondor
avatar
Messages : 154
Date d'inscription : 27/12/2016
Localisation : Reading somewhere...
Mar 27 Déc - 22:40
Merci little roux d'amour ! *blush*

Et je suis content d'avoir gagné des points, GRYFFONDOR WILL RULE OVER ALL ! Mais je suis triste de pas être avec toi sniff

On va dire un bien pour un -très grand- mal !

_________________
"Nobody cares about your lonely soul !"
Do you hear the people sing, singing the song of #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» ★ GLAMOUR PEOPLE
» Stephen Weiss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Retractum :: Personae :: Registre magique :: Admis :: Gryffondor-
Sauter vers: