Points Maison: Gryffondor 79 - Poufsouffle 51 - Serdaigle 32 - Serpentard 19
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bonjour, nous avons le regret de vous annoncer que le forum est fermé. Nul ne sait s'il reprendra. Excusez-nous pour la gêne occasionnée.

Magic ? What a joke. | Dean Winters

 :: Personae :: Registre magique :: Admis :: Serpentard Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dean Winters
The Bean
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 16/12/2016
Ven 23 Déc - 18:13
WINTERS DEAN
ft. David Giuntoli

Âge : 27 ans
Sexe : Mâle
Orientation sexuelle : Bisexuel
Nationalité : Anglo-Russe
Langues parlées : Anglais, Russe
Race : Loup-Garou
Sang : Né-Moldu
Familier : Une Hermine Blanche du nom de Weiss
Maison : Serpentard
Métier : Etudiant à Poudlard, Troisième Année
Baguette : Bois de Mélèze avec un Crin de Sombral, 30cm
Patronus : Loup
Caractère

Dean Winters est un personnage qui n’a pas vraiment l’air engageant de prime abord. En effet, le jeune homme a un visage plutôt marqué, avec parfois un peu de barbe. Bref, rien de très sympathique quand on le regarde. Il faut aussi dire qu’il ne fait rien pour casser cette image. Peu bavard, sans un sourire et un regard neutre, difficile de croire qu’il soit possible de se lier d’amitié avec lui. Non pas que Dean soit hautain ou timide. Ce n’est ni l’un, ni l’autre. En effet, Winters n’a rien d’exceptionnel, du moins de son point de vue. Il ne se considère donc pas meilleur que les autres, au contraire il aurait plutôt tendance à se voir à la baisse. Ceci est également dû au fait que Dean a encore beaucoup de mal à accepter la réalité de la magie et de tout ce que cela implique. Surtout d’être lui-même un sorcier. Il ne connait rien à ce monde nouveau pour lui, ce qui explique son côté renfermé. Enfin, aussi du fait de sa double nationalité : Winters ne veut pas qu’on le juge sur des préjugés.

Agissant plutôt à l’instinct qu’avec sa tête, il n’en est pas pour autant un simple d’esprit. Dean peut faire preuve d’une grande réflexion comme il peut répondre à côté de la plaque. Bien qu’il ait une fierté conséquente, le sorcier accepte les critiques du moment qu’elles soient constructives. La violence gratuite, ça le fait sortir de ses gonds. Impulsif, Dean a tendance à partir au quart de tours quand on menace ou insulte un être auquel il tient, ou qu’on s’en prend à sa propre personne comme tout le monde.

De nature assez compétiteur, cela ne se voit pas forcément au premier abord puisque le né-moldu est encore méfiant du nouveau monde qui s’offre à lui. Il faut dire que Dean a, outre son apparente froideur, un côté social assez prononcé. Quand on commence à parler avec lui, à le découvrir en dehors de la première impression, on se rend compte qu’il s’agit d’une personne aimant à débattre, à parler de tout et de rien. Il est loyal, ambitieux et désireux de faire ses preuves. Ce que recherche Dean avant tout, c’est l’acceptation des autres. Pour ça, il pourrait en venir à modifier son comportement. Si il aime la justice, cela ne l’empêche pas de mentir, d’être désagréable parfois, comme tout le monde dans son mauvais jour. Winters est un personnage ordinaire, comme diraient certains.

Si il n'est pas le plus intelligent, Dean reste un personnage rusé. Il n'a aucun mal à mentir et à cacher ses émotions, ce qui lui vaut souvent de passer pour un sans coeur alors qu'il ne veut juste pas qu'on devine ce qu'il pense. Solitaire plutôt qu'autre chose, il peut quand même travailler en équipe. D'une certaine façon, on peut dire qu'il a l'âme d'un leader. Il sait donner des ordres et de façon réfléchie en plus de ça. Mais dans cet univers nouveau pour lui, Dean ne s'avance pas encore. En tout cas, il n'aime pas recevoir des ordres, ça c'est sûr.

Si cela ne se voit pas encore, Winters marche avant tout à l'instinct. Par conséquent, il peut jeter des sorts même sans les avoir appris. Avec sa volonté de comprendre et de réussir, sa détermination et son refus de l'échec, mais aussi pour ne pas se sentir inférieur aux autres, Dean arrive inconsciemment à réaliser quelques tours, souvent sous le coup des émotions. D'ailleurs, cet homme se laisse plus porter par ses émotions que par la raison.

Dean n’aime pas parler de ses problèmes. On peut trouver ça assez cliché, ou normal. Il faut savoir surtout que pour Winters, ce n’est pas dans ses habitudes de parler avec les autres. Homme d’action, le sorcier ne veut pas montrer ses faiblesses aux autres, de peur qu’on le blesse via ces dernières. On pourrait aussi dire que c’est de cette peur que lui vient cette difficulté première à faire confiance, à faire le premier pas même pour rencontrer des gens. Aussi, le brun n’affectionne pas particulièrement les animaux, à part son propre familier. De mauvais souvenirs.

Dean Winters est à moitié russe, mais aussi à moitié anglais, on a d’ailleurs du mal à déceler son côté russe à part quand il parle. Il a tendance à parler un peu russe parfois, surtout pour jurer. Il ne connait pas grand-chose à la magie, ni aux familles célèbres ou à l’histoire. D’ailleurs, il ne sait même pas qu’il descend d’une certaine famille bien connue dans le monde des sorciers. Dean est peut-être quelqu’un de loyal, mais il n’en reste pas moins qu’il sait aussi faire la différence entre la loyauté et l’imbécilité. Si pour votre bien, il doit vous arrêter et vous paralyser, il le fera par exemple.

Une autre chose que le sorcier ne sait pas, c’est qu’il a été infecté suite à une morsure particulière. Dean est un Loup-Garou, de type animalier. Mais il n’a pas encore effectué une transformation. Aussi, il peut donc avoir quelques changements dans son comportement, notamment une poussée d’agressivité, une méfiance accrue ou un odorat plus poussé.

Adroit – Sérieux – Loyal – Ambitieux – Social – Fier – Instinctif
Besoin de faire ses preuves – Compétiteur – Distant – Méfiant – Impulsif – Fier - Secret

Physique

Dean Winters est un jeune homme de vingt-sept ans. D’une taille normale, dans les environs du mètre soixante-dix, son physique laisse deviner un certain sportif. En effet, Dean aime prendre soin de son corps et a pratiqué de nombreux sports dans sa jeunesse. Après tout, il avait encore une vie ordinaire à ce moment-là et il se destinait à une carrière policière.

Il est reconnaissable grâce à ses cheveux bruns coupés courts qui ont généralement un air mal coiffé. Dean n’y accorde de toute façon pas une grande importance. Parfois, il peut aussi avoir de la pilosité sur le visage, bien qu’il ne garde jamais trop longtemps la barbe. Une autre caractéristique du jeune sorcier, c’est ses yeux. D’un magnifique mélange entre le vert et le gris, tantôt verdâtre et tantôt grisâtre. Merci la luminosité.

Si on a dit que Winters n’était pas spécialement grand ou petit, il n’en reste pas moins qu’il impose une certaine atmosphère de mystère avec sa carrure droite et froide. Sans vous regardez de haut, vous avez toujours l’impression qu’il vous juge du regard en toute circonstances, même si nous avons vu que c’était totalement faux. Lorsqu’il se permet un sourire, Dean a plutôt un visage avenant, confiant. On voudrait pouvoir lui parler, se confier à lui. Il offre aussi une certaine impression de sécurité dans ses bons jours.

Son corps ne porte aucune cicatrice visible car il prend un soin maniaque à ne rien laisser paraître. D’ailleurs, il ne se change jamais devant quelqu’un, peu importe de qui il s’agit. Winters était très fier de son corps athlétique avant, notamment quand il participait à des compétitions ou qu’il faisait du sport avec des amis. Mais depuis qu’il a été attaqué par un monstrueux loup, une nuit de pleine lune, le sorcier porte les marques de l’attaque. Son dos est couvert de griffures, comme si l’animal c’était acharné sur lui. On retrouve les mêmes marques, quoi qu’en nombres moins important sur son torse ainsi qu’une morsure sur le côté droit. Depuis ce jour, il n’aime plus vraiment les animaux, ou du moins, s’en méfie comme de la peste.

Hors uniforme scolaire, comprenez par-là robe de sorcier noire avec les armoiries de sa Maison, Dean aime porter des vêtements simples et pratiques. Jeans, T-Shirt, veste, jogging, basket. Bref, que du moldus puisqu’il était persuadé d’en être un il n’y a même pas quelques mois encore.


Histoire

L’histoire de Dean Winters commence bien avant sa naissance.

Elehonora Longbottom était une jeune fille resplendissante de joie de vivre et de beauté. Fier descendante de grands sorciers, Neville Longbottom et Hannah Abbot, la demoiselle était une Cracmol travaillant dans un restaurant Moldu. N’ayant pas de pouvoir, elle s’était naturellement tournée vers un monde sans magie, bien qu’elle gardait contact avec sa famille et l’actualité magique. Quelques années plus tard, on lui accorda même une place au sein d’un Ministère Magique souhaitant mieux gérer les relations entre les deux univers. Elle servirait d’intermédiaire entre les Sorciers et les Moldus dans son secteur, en cas de problèmes.

Un jour cependant, un client changea sa vie : Victor Winters, Moldu de son état. Ce ne fut pas un coup de foudre, mais un attachement se forma rapidement entre eux. Elehonora aimait l’entendre raconter ses aventures, lui qui était moitié russe. Il chassait dans les neiges de Sibérie et servait de lien avec le Ministère Magique en place dans son pays natal. Victor avait été lié à une affaire étrange en Russie, ce qui avait conduit à sa découverte du monde magique. Mais ça, il se gardait bien de le dire puisqu’il ignorait que la demoiselle était originaire de ce monde fantastique.

Les mois passèrent et tous les deux étaient très amis. Rien de plus à l’horizon, sauf qu’un jour il y eut un accident. Un jeune sorcier, sous l’emprise de la drogue, tentait de braquer le restaurant dans un délire psychotique. Longbottom et Winters réagirent en même temps et appelèrent du renfort. Malheureusement, le temps qu’ils arrivent, le drogué était en train d’attaquer au hasard dans le restaurant. Victor et Elehonora s’y prirent à deux pour faire évacuer les Moldus innocents. Voyant leur manège, le fou tenta de lancer un sortilège sur Elehonora, mais Victor prit sa place juste avant qu’il ne frappe. Deux sorciers arrivèrent alors, l’un britannique et l’autre russe, chacun répondant à l’appel de leur contact. Le sortilège fut paré et le sorcier arrêté.

Depuis ce jour, ils ne se quittèrent plus. Cependant, devant la menace de la Malagia qui revenait à nouveau, Winters décida de retourner à sa mère patrie en emportant Elehonora et leur enfant à naître. C’est donc sur le sol russe que Dean Winters vit le jour, bien qu’il fut noté qu’il soit britannique d’origine pour le bien de sa scolarisation plus tard dans le cas où le gène magique s’activerait.

Cependant le petit Dean ne montra aucun lien avec la magie, que ce soit dans sa tranquille enfance ou dans son adolescence un peu perturbée. Le gamin avait un peu de mal à trouver sa place. Il n’était pas bon à l’école, c’était trop ennuyeux pour lui. Il n’avait pas beaucoup d’amis et ne gardait jamais les mêmes trop longtemps. A nouveau, l’ennuie. Tout dans ce monde basique ennuyait le jeune homme, jusqu’à ce qu’il se mette au sport et qu’il se trouve un rêve : devenir policier.

Ses parents avaient des conversations étranges parfois et jamais il n’avait le droit de voir de la famille. Tous habitaient soit en Angleterre, soit en Ecosse et une terrible maladie frappait là-bas. Pourtant, quand empreint de curiosité il chercha sur internet, Dean ne trouva aucune mention de cette maladie fatale. Mais rien n’y faisait, ses parents ne voulaient jamais lui répondre.

Il avait vingt ans quand son père fut assassiné mystérieusement. La Police ne trouva jamais le coupable. Pourtant, sa mère était en paix malgré le deuil. Et quand on lui posait la question, le meurtrier était entre de bonnes mains selon elle. Encore des mystères. Dean s’enfermait sur lui-même, furieux de ces cachoteries dans son dos.

Quelques années plus tard, après une énième dispute avec sa mère, Dean emballa ses affaires et décida de partir vivre seul sa vie. Bien sûr, en plein milieu d’une nuit de pleine lune, Elehonora courra après son unique enfant. Mal leur en prit, puisqu’un loup sauvage les attaqua. Il s’acharna fortement sur Dean, qui protégeait sa mère avec son corps.

Pour se sauver, Elehonora appela du secours mais il fallut un moment avant qu’on vienne à leur secours. Dean était grièvement blessé, mais sa vie n’était pas en danger. Par contre, sa mère n’eut pas cette chance. Elle parvient juste à lui raconter la vérité sur la magie, rapidement, avant de rendre son dernier soupir. Il fallut plusieurs semaines pour que Winters récupère totalement. Entre temps, une lettre l’invitant à l’école de sorcellerie de Poudlard lui avait été envoyée.

Utilisant ses habilitées physique et ses connaissances, Dean s’enfuit de Russie pour rejoindre cette école, où il espérait avoir des informations sur sa famille. Quand il débarqua, on l’interrogea un moment et on lui expliqua rapidement la situation. Aujourd’hui, il vient donc à Poudlard dans l’espoir de comprendre quelque chose à ce changement de vie soudain et brutal.

Il a tout d'abord passer un examen pour obtenir son permis Balais, qu'il a eu sans aucune difficulté. Il s'est aussi montré très bon élève dans l'apprentissage de sort, à croire que c'est dans le sang ! Par contre pour le reste, on repassera.

Un peu de vous

Pseudo : Winter-Foxy
Âge : 22 ans ~
Code : dans le règlement
Comment as-tu trouvé le forum ? : Par la magie du Saint Esprit, j’ai nommé : Moi /PAN/


_________________
 #17A531

Revenir en haut Aller en bas
Choixpeau
PNJ ultime
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 17/12/2016
Localisation : Sur ta tête !
Sam 24 Déc - 12:59

Bienvenue à Poudlard !

Tu es un Serpentard ! Fier et ambitieux, tu es destiné à devenir un grand sorcier...


COMPETENCES:


-Vol en balai: ACQUIS

-Transplanage: Non

-Botanique: Mauvais

-Astronomie: Mauvais

-Défense contre les forces du mal: Débutant

-Histoire de la magie: Mauvais

-Métamorphose: Mauvais

-Potions: Mauvais

-Sortilèges: Débutant



OPTIONS:


-Soins aux créatures: Débutant

-Arithmancie: N/A

-Divination: N/A

-Etude des Moldus: Intermédiaire

-Etude de Runes: N/A


SORTS CONNUS:

-Obligatoires: Accio (I), Alohomora (I), Enervatum (I), Flipendo (I), Immobulus (I), Lumos (I), Nox (I), Wingardium Leviosa (I).

-Spécifiques: Accio (II), Aqua Eructo (I), Bombarda (I), Diffindo (I), Expulso (I), Glacius (I), Incarcerem (I), Lacarnum Inflamarae (I)


(c) Cruelly pour Never Utopia.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» EDH for magic
» haiti: an international joke getting more and more so!!!
» Age of Magic
» Magic Work - Les bizarr'Sisters
» Dean Moriarty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Retractum :: Personae :: Registre magique :: Admis :: Serpentard-
Sauter vers: